retour
29 mars 2021

Sur mesure : l’approche du secteur belge de la viande en matière de pandémie de COVID-19

En 2020, le monde a été frappé de plein fouet par la COVID-19. Les industries ont souffert aux quatre coins de la planète, mais le secteur belge de la viande a plutôt bien tiré son épingle du jeu. Cette réussite, il la doit à un plan de contingence bien préparé et qui a su être adapté tout au long de la crise. Un bel exemple de la résilience et de la flexibilité du secteur. Une analyse a été effectuée par Michael Gore, Managing Director de FEBEV, la Fédération Belge de la Viande, qui représente les abattoirs, les ateliers de découpe et les grossistes actifs spécifiquement dans la production de viandes bovines, porcines, ovines et chevalines.

Préparation : création d’un plan de contingence COVID-19

Revenons au début de l’année 2020. À ce moment en Europe, nous ne savions que peu de choses sur la COVID-19. Qui aurait pu deviner que nous en arriverions à un confinement mondial ?

Toutefois, très rapidement, alors même que peu d’informations filtraient, l’industrie belge de la viande a commencé à développer un plan de contingence COVID-19 : que se passerait-il si cette maladie devait atteindre nos régions ? Comment nos entreprises pourraient-elles y réagir ?

Nous avons créé un plan d’action comprenant une analyse de risque à cinq niveaux et des mesures de contrôle permettant de traiter ces risques.

Une nouvelle situation, une approche familière

Travaillant dans le secteur de la viande, nous avons l’habitude de traiter les situations d’urgence et de produire des analyses de risques en lien avec la sécurité alimentaire et le bien-être animal. Et pourtant, cette situation était complètement nouvelle pour nous.

Nous avions bien entendu quelques scénarios relatifs à la manière de gérer la grippe au sein des entreprises, plus spécifiquement : que faire en cas d’absence de plusieurs personnes, quelles mesures d’hygiène doivent être prises pour endiguer la propagation de la maladie, comment pérenniser la continuité de nos activités ?

Notre plan de contingence a même été utilisé en exemple par d’autres secteurs.

Interaction rapprochée avec les entreprises et l’AFSCA

Le 13 mars 2020, la Belgique entrait en confinement. Les entreprises nous ont appelés pour nous demander ce qu’elles devaient faire. Le script s’est avéré si fonctionnel que nous avons pu le distribuer rapidement et demander aux entreprises de l’implémenter.

Chaque jour apportait son lot de nouveaux problèmes et de nouvelles réflexions. Nous avons constamment adapté notre script afin de répondre à ces défis.

Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les entreprises et l’AFSCA (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire), qui a des opérateurs au sein de nos établissements. Eux aussi ont vérifié si les entreprises répondaient aux principes de base en matière de COVID (hygiène, masques…). Dès que nous étions avertis d’un problème, nous en informions le secteur et donnions des conseils et des réflexions sur la manière d’améliorer les systèmes. En général, nos entreprises ont bien géré les instructions que nous leur avions données.

L’industrie de la viande source d’inspiration

Jusqu’à présent, nous sommes l’un des seuls secteurs à avoir un tel script opérationnel. Le secteur de la viande fait face à des défis spécifiques. Nous avons un tel niveau d’interactions entre différents protagonistes (éleveurs, transporteurs, producteurs, acheteurs) que nous avions déjà inclus ce type de mesures de contrôle dans notre plan initial.

La FEBEV a été le point de contact unique du gouvernement pour tous les secteurs relatifs aux animaux. Nous avons collecté toutes les inquiétudes qui nous étaient remontées par les personnes présentes sur le terrain, nous les avons relayées à la Task Force « Économie » du gouvernement et les avons intégrées dans notre plan de contingence.

En outre, nous avons partagé notre plan avec les autres secteurs. Le gouvernement l’a même utilisé en guise d’exemple, en tant que source d’inspiration pour les autres secteurs.

Notre approche envers la COVID-19 est une illustration de notre manière de penser et d’agir : sur mesure.

Deux caractéristiques principales : l’agilité et la flexibilité

L’agilité est-ce qui caractérise nos entreprises de production de viande. Être flexible dans l’une des industries parmi les plus régulées peut sembler contradictoire, mais nous travaillons avec des denrées périssables et il est donc indispensable pour les entreprises de réagir rapidement. La FEBEV en fait de même. Lorsqu’un problème survient, nous agissons. La manière de travailler proactive et flexible de nos entreprises se reflète dans notre propre approche.

N’oublions pas qu’au début de la pandémie, la Belgique se battait toujours contre la peste porcine africaine. Au lieu de nous résigner, nous nous sommes battus, dans un contexte difficile et rempli de défis. Je suis fier de la manière dont les entreprises ont géré la situation, dont elles ont réagi avec nous et nous ont aidés à adapter notre script. Cette interaction a véritablement été la clé.

Valeur ajoutée pour les consommateurs

Notre approche envers la COVID-19 est une illustration de notre manière de penser et d’agir : sur mesure. Nos entreprises pensent aux besoins de leurs clients et y répondent.

Tout ce que nous avons appris de cette pandémie offre une valeur ajoutée pour nos clients. Ils sont rassurés quant au fait que nos entreprises gèrent les crises et relèvent les défis sans compromis… C’est inscrit dans nos gènes et notre manière de travailler.

Les efforts fournis par nos entreprises prouvent leur flexibilité et leur résilience. Chaque jour, elles donnent tout ce qu’elles ont pour offrir un produit qui ravira leurs clients.

Tout ce que nous avons appris de cette pandémie offre une valeur ajoutée pour nos clients.

Création d’un cadre fiable

Le contexte sociétal évolue en permanence. La viande ne doit plus seulement être sûre, elle doit aussi être produite dans le respect du bien-être animal. Et désormais, nous devons en outre nous assurer qu’elle est produite conformément aux mesures relatives à la COVID-19.

À de nombreuses reprises, d’autres éléments sociétaux jouent un rôle important dans la manière dont les gens apprécient certains produits… qui, par-dessus tout, doivent avoir du goût.

Les consommateurs doivent être satisfaits des qualités intrinsèques du produit et, en plus, nous créons un cadre qui garantit aux clients qu’ils peuvent nous faire confiance.

Production sans défaut et approvisionnement alimentaire

Nous avons bien géré la crise. Si nous nous comparons à ce qui s’est passé dans les pays voisins où de nombreux abattoirs ont dû faire face à des foyers de COVID-19, nous étions déjà quelques étapes plus loin : nous avions réfléchi au transport, aux exigences d’avoir des lieux organisés pour les travailleurs, à l’influence de la pandémie sur les processus des entreprises…

En ayant pris quelques mesures d’avance, nous avons gagné du temps. Aujourd’hui, en 2021, le nombre de clusters de contamination et leur impact sur notre secteur est resté relativement faible. Nous avons-nous aussi connu quelques foyers, mais nous avons réussi à conserver une production et un approvisionnement alimentaire irréprochables.

Toutefois, l’été dernier, nous avons eu un foyer majeur dans l’un de nos abattoirs. Mais cela nous a permis de mieux comprendre la manière dont le virus se propage et, en fin de compte, a mené à un projet de recherche en cours visant à étudier la propagation de la COVID-19 dans notre environnement de production au moyen de techniques de modélisation mathématique et à déterminer dans quelle mesure notre industrie pourrait être plus vulnérable à la propagation du virus.

Grâce à cette recherche, nous avons même créé un cadre structurel pour les entreprises prêtes à investir dans des techniques de ventilation améliorées ou dans du nouvel équipement.

Publications

Catalogue de viande de porc

Découpes : gamme exhaustive de découpes de porc européennes certifiées proposées par les fournisseurs de viande belges.

Télécharger

Guide des fournisseurs de viande belges 2020

Qui est qui : présentation complète de tous les fournisseurs de viande belges avec spécifications des produits, activités, certifications, destinations…

Télécharger

Contactez les fournisseurs de viande belges

Les fournisseurs de viande belges sont disposés à vous offrir une solution à la mesure de vos besoins pour la viande de porc européenne certifiée. Transmettez-nous vos coordonnées et nous trouverons le fournisseur de viande le plus susceptible de vous aider.

VLAM
Koning Albert II-laan 35 boîte 50
Belgique
Belgium
T: +32 2 552 80 11
F: +32 2 552 80 01
E: meatinfo@vlam.be