retour
26 novembre 2020

75% d’antibiotiques en moins dans l’alimentation animale belge, 65% de moins dans l’utilisation totale

Depuis 2011, le centre de connaissances belge AMCRA (Antibiorésistance et utilisation des antibiotiques chez les animaux) enregistre l’utilisation d’antibiotiques chez les animaux en Belgique. Le pacte entre le gouvernement fédéral et les partenaires du secteur impliqués fixait l’objectif de réduire de 50% l’utilisation totale d’antibiotiques en élevage d’ici 2020 par rapport à 2011. Avec moins de 10% restants pour atteindre cet objectif final, l’AMCRA a articulé quatre nouveaux objectifs autour de sa «Vision 2024».

En 2016, le Pacte a fixé trois objectifs concernant la réduction de l’utilisation des antibiotiques dans le secteur animal.

  1. 1. Une réduction de 50% de l’utilisation d’aliments pour animaux médicamentés avec des antibiotiques d’ici 2017
    = déjà atteint et même dépassé en 2017
  2. 2. Une réduction de 75% de l’utilisation d’antibiotiques d’importance critique d’ici la fin de 2020
    = déjà atteint et même dépassé en 2017
  3. 3. Une réduction de 50% de l’utilisation totale d’antibiotiques dans l’élevage d’ici la fin de 2020
    = 40,3% de baisse à la fin de 2019 ; l’AMCRA continue de travailler sur cet objectif afin de l’atteindre dans le délai fixé

La Belgique se tourne déjà vers l’avenir, se fixant 4 nouveaux objectifs pour 2024.

L’objectif principal de « Vision 2020 » était de réduire de moitié l’utilisation d’aliments contenant des antibiotiques d’ici 2017. Cet objectif a été atteint. Dans la phase suivante, nous essaierons d’obtenir une réduction de 75% de l’utilisation d’aliments enrichis en antibiotiques par rapport à 2011.

1. Déterminer des valeurs limites spécifiques aux animaux au niveau de l’exploitation et 1% des gros utilisateurs

Des valeurs limites seront définies pour les utilisateurs peu intensifs (zone verte), les utilisateurs ciblés (zone jaune) et les utilisateurs intensifs (zone rouge). Ces valeurs limites seront définies de manière à ce que l’objectif fixé de 50 mg / kg de biomasse pour toutes les espèces animales soit atteint d’ici la fin de 2024.

Les utilisateurs intensifs (zone rouge) seront activement suivis, contactés et supervisés. Pour ces utilisateurs, le but est de parvenir à une situation dans laquelle 1% maximum de toutes les entreprises se trouvent dans les zones rouges et seulement de manière incidente (pas de deux rapports successifs).

2. Faire évoluer l’utilisation totale d’antibiotiques chez les animaux en Belgique vers l’utilisation médiane en Europe

La médiane d’utilisation d’antibiotiques en Europe est d’environ 50 mg / kg de biomasse et est restée relativement stable ces dernières années. Une réduction progressive en Belgique devrait à terme conduire à une utilisation totale d’environ 50 mg / kg de biomasse d’ici la fin de 2024.

En supposant que l’objectif de réduction de 50% de 2020 est atteint, une réduction supplémentaire de 15% sera nécessaire pour atteindre une réduction de 65% par rapport à 2011.

3. Amener l’utilisation maximale de la colistine à 1 mg / kg de biomasse

En 2018, l’utilisation de la colistine en Belgique s’élevait à 1,69 mg / kg, soit une réduction de 64,4% par rapport à 2011. Afin de permettre une nouvelle réduction et d’atteindre l’objectif de 1 mg / kg de biomasse d’ici la fin de 2024, l’industrie de l’alimentation animale s’est engagée à cesser d’utiliser la colistine dans les aliments médicamenteux d’ici la fin de 2021 au plus tard.

4. Une réduction de 75% des aliments enrichis en antibiotiques par rapport à 2011

Afin d’atteindre ces objectifs, 9 points d’action ont également été définis dans la vision 2024. La collecte de données et l’analyse comparative restent importantes, mais dans la «Vision 2024», l’AMCRA va encore plus loin. Les vétérinaires devront fournir des données d’utilisation et elles seront également évaluées. En cas d’utilisation excessive, un plan d’amélioration sera établi.

De plus, les éleveurs et les vétérinaires seront encadrés individuellement et formés. Des efforts seront également faits pour les sensibiliser.

Publications

Guide des fournisseurs de viande belges 2021

Qui est qui : présentation complète de tous les fournisseurs de viande belges avec spécifications des produits, activités, certifications, destinations…

Télécharger

Catalogue de viande de bœuf

Découpes : gamme exhaustive de découpes de bœuf européennes certifiées proposées par les fournisseurs de viande belges.

Télécharger

Contactez les fournisseurs de viande belges

Les fournisseurs de viande belges sont disposés à vous offrir une solution à la mesure de vos besoins pour la viande de porc européenne certifiée. Transmettez-nous vos coordonnées et nous trouverons le fournisseur de viande le plus susceptible de vous aider.

VLAM
Koning Albert II-laan 35 boîte 50
Belgique
Belgium
T: +32 2 552 80 11
F: +32 2 552 80 01
E: meatinfo@vlam.be